Définition de la formation SST

Tout savoir sur l’organisation et le déroulement de la formation de Sauveteur Secouriste du Travail (SST)

Le Sauveteur Secouriste du Travail (SST) est un salarié de l’entreprise, qui s’est porté volontaire pour assumer cette fonction. Son rôle ? Porter secours à tout salarié victime d’un malaise ou d’un accident du travail et être acteur de la prévention en entreprise. Il exerce ses missions en parallèle de son activité professionnelle. Devenir SST exige d’obtenir le certificat de formation SST. Ce dernier atteste que le salarié a acquis l’intégralité des compétences professionnelles obligatoires pour accomplir ses missions efficacement et en toute sécurité. Deux domaines de compétences doivent être maîtrisés : savoir agir devant une situation d’accident du travail ou de malaise et participer à la prévention des risques professionnels dans l’entreprise. Quelle est la durée d’une formation SST ? Quels sont ses contenus pédagogiques ? Comment se déroule-t-elle ? Découvrez comment s’organise une formation de Sauveteurs Secouristes du Travail.

Formation initiale SST et formation de maintien et d’actualisation des compétences : quelles obligations ?

Comment sont certifiées les compétences ?

Le certificat SST s’acquiert à l’issue d’une formation initiale d’une durée totale de 14 heures. Pour l’obtenir, il faut réussir dans leur intégralité les deux épreuves certificatives. Les huit compétences professionnelles attendues doivent être validées sans exception. Elles sont décrites dans la grille d’évaluation élaborée par l’INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité).

La durée de validité du certificat SST est de deux ans. Pour continuer à exercer en tant que secouriste du travail, il est obligatoire de suivre tous les deux ans un stage de maintien et d’actualisation des compétences (MAC) d’une durée de 7 heures. La prolongation de la validité du certificat SST est également soumise à la réussite des deux épreuves certificatives organisées à la fin de chaque MAC.

Aucun prérequis n’est exigé pour accéder à la formation initiale. En revanche, seuls les titulaires d’un certificat SST délivré par un organisme habilité peuvent s’inscrire à un MAC.

Un dispositif de formation SST allégée sous conditions

Certains stagiaires peuvent bénéficier d’allègements de formation pour devenir SST. Il s’agit des personnes :

  • Ayant participé depuis moins de trois ans à un stage de secourisme « Prévention et Secours Civiques de niveau 1 PSC 1 » (en application des dispositions prévues par arrêté du 5 décembre 2002).
  • Ayant suivi la formation SST sans avoir réussi à valider l’intégralité des compétences attendues.

Avant de proposer un dispositif allégé, l’organisme de formation se doit de vérifier par tout moyen la réalité des compétences déjà détenues par le demandeur (diplômes, expériences professionnelles, entretien individuel, test théorique et/ou pratique,…). En fonction des résultats, il peut proposer une formation SST adaptée, aux contenus limités aux seules compétences encore non acquises.

Pour valider le certificat SST, le stagiaire doit néanmoins passer et réussir les épreuves certificatives dans leur intégralité.

Découvrez toutes nos prochaines dates de formation en SST à Paris & Lyon

Comment s’organise une formation SST ?

L’organisation pédagogique

La formation SST se déroule obligatoirement en présentiel. D’une durée de 14 heures, la formation initiale s’organise en règle générale sur deux jours consécutifs. Il est aussi possible d’espacer les deux sessions, en veillant à maintenir la cohérence pédagogique.

Dans le cadre d’une formation intra-entreprise, le programme peut être complété par une séquence dédiée aux risques professionnels spécifiques à l’entreprise ou à la profession.

Le stage est animé par un formateur habilité, titulaire d’un certificat valide de « Formateur SST » ou de « Formateur de formateurs SST ».

Les stages réunissent de 4 à 10 personnes. Cette configuration en petit groupe permet à chaque stagiaire de participer à un maximum de situations simulées.

Le contenu pédagogique

La formation se déroule en plusieurs séquences. Elle s’articule autour des huit compétences et sous-compétences professionnelles à acquérir obligatoirement pour devenir SST :

  • Situer le rôle de SST dans l’organisation des secours de l’entreprise et connaître le cadre réglementaire de l’activité SST.
  • Comprendre le rôle de SST dans le dispositif interne de prévention de l’entreprise et se positionner comme un des acteurs de la prévention.
  • Détecter et caractériser les risques professionnels.
  • Participer à la maîtrise des risques professionnels, dans le cadre d’une démarche de prévention partagée avec les autres acteurs concernés.
  • Savoir intervenir face à une situation d’accident de travail ou de malaise en mobilisant les quatre sous-compétences professionnelles obligatoires : protéger la victime, l’examiner, faire alerter ou alerter les secours et secourir en respectant les conduites et techniques appropriées.

Les épreuves certificatives font l’objet d’une séquence dédiée en fin de formation.

Les programmes pédagogiques doivent être communiqués très clairement et de manière détaillée aux stagiaires. Ils précisent des éléments comme l’intitulé de la formation, le public cible, les objectifs, les prérequis, les modalités d’organisation, les moyens et ressources pédagogiques, les principaux éléments de contenus, le passage des épreuves certificatives ou encore la durée de validité du certificat et la nécessité de suivre des MAC tous les deux ans pour continuer à exercer en tant que SST.

Ces informations sont reprises dans le contrat de formation. Ce document contractuel obligatoire cadre la prestation et en définit les conditions de déroulement.

Le matériel pédagogique

La formation des Sauveteurs Secouristes du Travail exige du matériel pédagogique particulier pour apprendre à pratiquer les gestes de secours.

Pour plus de réalisme, les simulations se pratiquent sur des mannequins de taille adulte, enfant et nourrisson. Pour des raisons d’hygiène sanitaire, chaque stagiaire dispose d’une peau de visage individuelle ou toute autre protection individuelle.

Un défibrillateur automatisé externe (DAE) permet aux participants de s’entraîner à manipuler l’appareil. Accompagné d’un massage cardiaque, le DAE contribue à augmenter significativement les chances de survie en cas de crise cardiaque.

D’autres matériels et accessoires peuvent être utilisés afin de faciliter l’apprentissage des techniques appropriées et rendre les simulations les plus réalistes possibles (bandage, garrot, compresse,…)

À l’issue de la formation, l’aide-mémoire « Sauvetage secourisme du travail » est obligatoirement distribué aux stagiaires.

La réussite aux deux épreuves certificatives est le sésame pour pouvoir exercer en tant que SST dans l’entreprise. Ce succès est validé par un certificat de formation SST (modèle national) délivré par l’organisme de formation habilité.