La formation SST recyclage est destinée à tout employé désirant adhérer à l’action de secours et de sauvetage dans les lieux professionnels. Du coup, toute entreprise doit avoir, parmi ses employés, un certain nombre de sauveteurs secouristes du travail. Même les demandeurs d’emploi doivent réfléchir sérieusement à obtenir un certificat de SST avant d’accéder à un emploi dans une entreprise. La formation de sauveteur secouriste du travail, recyclage SST est indispensable tous les deux ans afin d’affiner ses connaissances en matière de secourisme dans le domaine professionnel. Le but de cette formation est de pouvoir agir efficacement, rapidement et légalement en cas de danger. De surcroît, on avertit toujours les employés sur l’importance de la prévention dans les lieux professionnels.

SST recyclage : Programme de formation MAC SST

Le prix d’une formation SST varie d’un organisme à un autre. Cependant, plusieurs sont les organismes et les associations de secourisme qui présentent cette  formation gratuitement. Le nombre d’ employés envoyés par l’entreprise pourrait influencer le tarif. Il est possible d’évaluer le prix également, suite à la localisation de l’endroit de la formation, qu’il soit en inter-entreprises ou intra-entreprise. Sont étudiés également  les besoins de l’entreprise durant la formation.

Formation sst recyclage prix

La formation SST recyclage Mac a la même valeur que la formation de sauveteur secouriste de travail initiale. Pour cette raison, il est utilisé les mêmes paramètres que pour une formation SST : l’endroit de la formation et le nombre de stagiaires. Généralement, il est laissé à l’appréciation des organismes en question.

Recyclage sst validité

Après une formation  SST initiale, l’employé doit valider son certificat. Ceci se fait chaque 2 ans au moins. Durant cette période, le sauveteur aurait certainement besoin d’améliorer ses connaissances en matière de secourisme professionnel et de réviser les gestes de premiers secours. Une formation de recyclage mac lui permet d’évaluer de nouveau ses compétences.

Si  la date d’échéance est dépassée, le nom de l’employé sauveteur secouriste est rayé de la liste des SST de l’entreprise.

Durée formation recyclage sst

La formation de sauveteur secouriste de travail de recyclage a une durée minimale de 14 heures sur deux séances de 7 heures successives chacune. Pendant ce temps, l’employé pourrait actualiser ses compétences et valider son certificat. La durée de la formation  SST recyclage diffère de la durée de la formation initiale qui dure quant à elle 12 heures pour une séance

Formation recyclage sst en ligne

La formation recyclage SST en ligne est un mode adjoint à la formation en présentiel. Ce mode d’enseignement ne pourrait en aucun cas remplacer le stage. Cependant, il va quand même enrichir les connaissances des stagiaires qui ont besoin de varier les connaissances selon la nature et les circonstances de l’entreprise à laquelle ils appartiennent.

 

La formation de recyclage de sauveteur secouriste du travail, appelée Mac, abréviation de « Maintien et actualisation des compétences a pour objectif de mettre à jour les compétences du salarié dans le domaine du secourisme du travail. Cette formation doit avoir lieu tous les deux ans afin de valider le certificat de sauveteur secouriste du travail initial. Faisant partie d’une entreprise, l’employé bénéficiant de la formation SST, doit savoir appliquer les premiers secours à toute personne  accidentée ou malade. Il doit contribuer également à la prévention de l’entreprise. Pour cette raison, les compétences de tout employé formé en SST doivent être recyclées d’une manière régulière.

Afin qu’un employé soit toujours présent sur la liste des SST de l’entreprise, il faut qu’il continue à appliquer convenablement les gestes de premiers secours, accueillir des secours et mettre en œuvre ses connaissances en matière de prévention.

Cette formation vise tout agent désirant continuer sa mission au sein de son entreprise. Évidemment, il doit être titulaire du certificat de sauveteur secouriste du travail depuis deux ans.

Les objectifs fixés d’une formation de recyclage sont les suivants :

  • Une intervention efficace en situation de danger.
  • Le respect des modalités de la prévention
  • La contribution à la prévention de l’entreprise, au bénéfice de la santé des employés et de la sécurité du travail.
  • Le renouvellement du certificat de Sauveteur secouriste du travail, afin qu’il soit toujours valable.

Cette remise à niveau des compétences repose sur la vie quotidienne des participants, des gestes pratiques et des incidents concrets. Le temps destiné à cette formation de recyclage a généralement une durée minimale de 07 heures.

La formation SST MAC suit un programme prédéfini. Les thématiques proposées sont indispensables à la mise à jour des compétences de l’employé sauveteur secouriste. Le contenu de la formation doit contenir une partie pour la vérification des pré-acquis dans le domaine des gestes d’urgence, en outre, une partie qui concerne la modernisation de la formation en relation avec les dangers de l’entreprise et les rectifications du programme de la formation.

Il faut noter que la formation de recyclage est principalement pratique. Les indications théoriques sont présentées lors de l’instruction des gestes.

Les thèmes proposés lors de la formation de recyclage sont les suivants :

  • Le sauvetage secourisme du travail : Dans cette thématique, on aborde les indices fondamentaux de la santé des employés dans l’entreprise ou l’atelier ainsi que le rôle de sauveteur secouriste du travail et le cadre juridique dans lequel il intègre son intervention.
  • La prévention des risques immédiats à des fins de protection: Dans ce cours, on indique le mécanisme de l’accident ainsi que les priorités de la prévention. Il s’agit de sensibiliser le candidat sur les principes de la protection en ayant recours aux notions développées du code du travail.
  • La protection et la prévention : Dans cette séquence on avertit le sauveteur secouriste sur les compétences utilisées dans le cas d’une intervention pour parer à un accident de travail. La formation met en exergue l’importance du passage de l’action de la protection à la prévention. En situation de travail, le sauveteur secouriste doit identifier les risques. Il doit également éviter les dangers, tout en se protégeant, et en respectant l’organisation et les réformes de l’entreprise.
  • Alerter et examiner l’accidenté : le sauveteur secouriste doit examiner la santé de l’accidenté avant et après l’intervention et notamment évaluer le résultat obtenu. Il faut également alerter l’organisme des secours dans l’entreprise.
  • Alerter et informer : Dans ce thème, on met l’accent sur les compétences nécessaires pour transmettre l’information dans l’entreprise en cas d’accident, concernant les dangers observés.
  • Le sauveteur secouriste doit mettre son responsable au courant tout en soulignant les dangers observés.
  • Secourir : Dans une situation de danger au sein de l’entreprise, le sauveteur secouriste doit appliquer les gestes appropriés pour sauvegarder la santé de l’accidenté. Dans cette séance, on montre les gestes de  premiers secours.

Au cours de cette formation, il faut avoir plusieurs documents. Des ressources  documentaires à l’instar d’un guide des données techniques et des documents de références SST sont utiles. On a besoin également d’un matériel de simulation, notamment les mannequins et les accessoires de sauvetage.  Quelle soit à l’entreprise ou au local de l’organisme, une salle adaptée et des moyens audiovisuels seront toujours nécessaires.

Vers la fin de cette formation, afin de valider le certificat SST, le candidat doit être évalué sur la base de critères prédéfinis. Les critères de l’évaluation sont indiqués sur un document officiel intitulé « Fiche individuelle de suivi et d’évaluation de SST »

Découvrez toutes nos prochaines dates de formation en SST à Paris & Lyon

SST recyclage : Programme de formation MAC SST

Durée : 1 jour/7 heures

Public :Titulaire SST

Pré requis :

Objectifs : A la fin de la formation de sauveteur secouriste du travail SST (secourisme en entreprise SST), le participant sera capable de connaître les principes de base de la prévention, rechercher les risques pour protéger, examiner une victime, alerter les secours et secourir une victime jusqu’à la prise en charge des secours spécialisés.

Encadrement :La formation est dispensée au minimum par un formateur SST rattaché à un organisme de formation habilité pour la formation initiale et continue de SST

ORGANISATION DE LA FORMATION :

La formation est essentiellement pratique, les explications du programme sont données pendant et à l’occasion de l’apprentissage des gestes.

Il est recommandé, d’un point de vue pédagogique, de scinder le programme en 4 à 6 séances d’une durée comprise entre 2 et 3 heures chacune (+ le temps nécessaire pour traiter le thème 7 en cas de besoin).

ÉVALUATION DES SST :

Les critères d’évaluation utilisés pour cette validation sont ceux définis par l’INRS, dans le référentiel de formation des sauveteurs secouristes du travail. Ils sont transcrits dans un document national nommé « Fiche individuelle de suivi et d’évaluation du SST » et utilisés lors de chaque formation.

A l’issue de cette évaluation, un Certificat de Sauveteur Secouriste du Travail sera délivré au candidat qui a participé à l’ensemble de la formation et fait l’objet d’une évaluation favorable.

Dans le cas où le candidat ne peut mettre en œuvre, pour des raisons d’aptitudes physiques, l’ensemble des compétences attendues de la part d’un SST, il se verra délivrer une attestation de suivi de la formation.

MATÉRIEL PÉDAGOGIQUE

Ressources documentaires : Guide des données techniques et conduites à tenir INRS, Document de références SST, Plan d’intervention + pictogramme & aide-mémoire SST – ED 4085

Matériel de simulation : un défibrillateur de formation avec accessoires, un lot de mannequins avec peaux de visage individuelles (mannequin RCP, adulte, enfant & nourrisson), divers matériels pour la réalisation des simulations & matériels d’entretien des mannequins et accessoires

Autres outils pédagogiques : Salle adaptée., paperboard, moyens audiovisuels, appropriés aux sujets traités : diaporamas, vidéo, PowerPoint.

Nota : Fréquence de recyclage préconisée par la CNAMTS : 24 mois

Programme :

Après la présentation du formateur et des participants :

  • Thème 1. Le sauvetage secourisme au travail

    Les principaux indicateurs de santé au travail dans l’établissement ou dans la profession.

    Le rôle de sauveteur secouriste du travail.

    Le cadre juridique de l’intervention du SST.

    Présentation du programme : protéger, de protéger à prévenir, examiner, faire alerter, de faire alerter à informer, secourir.

  • Thème 2. Rechercher les risques persistant pour protéger

    Formation générale à la prévention :

    • le mécanisme de l’accident
    • connaître les principes de base de la prévention.

    Rendre le SST capable de « Protéger » en utilisant les notions développées dans la législation actuelle relative à l’évaluation des risques (code du travail, articles L 4121-1 et suivants)

    Face à une situation d’accident du travail, le sauveteur secouriste du travail doit être capable de :

    + Connaitre l’alerte aux populations.

    + Reconnaître, sans s’exposer lui-même, les dangers persistants éventuels qui menacent la victime de l’accident et/ou son environnement.

    + Supprimer ou isoler le danger ou soustraire la victime au danger sans s’exposer lui-même.

  • Thème 3. De protéger à prévenir

    Cette séquence met en évidence la similitude des compétences attendues, aussi bien en matière de « protection » (intervention sur une situation d’accident du travail) qu’en matière de « prévention » des accidents du travail ou des maladies professionnelles (intervention sur situation de travail), de la part des SST.

    Elle doit permettre la translation de la formation à l’action « protéger » vers l’action « prévenir ».

    La mise en application de cette démarche est continue tout au long de la formation et plus particulièrement dans l’exploitation des situations d’accident simulé.

    Face à une situation de travail, le sauveteur secouriste du travail doit être capable de :

    + Repérer les dangers dans une situation de travail.

    +Supprimer ou faire supprimer des dangers dans une situation de travail, dans la limite de son champ de compétence, de son autonomie et dans le respect de l’organisation de l’entreprise et des procédures spécifiques fixées en matière de prévention.

  • Thème 4. Examiner la victime et faire alerter

    Face à une situation d’accident du travail, le sauveteur secouriste du travail doit être capable :

    + Examiner la(les) victime(s) avant et pour la mise en œuvre de l’action choisie en vue du résultat à obtenir.

    + Faire alerter, ou alerter en fonction de l’organisation des secours dans l’entreprise.

  • Thème 5. De « faire Alerter » à « Informer »

    Cette séquence est la suite logique de la séquence « de PROTEGER à PREVENIR ». Elle met également en évidence la similitude des compétences attendues de la part des SST, aussi bien en matière d’alerte des secours en cas d’accident du travail qu’en matière de transmission de l’information dans l’entreprise concernant les observations qu’il aurait pu faire en matière d’identification des dangers et/ou les actions qu’il aurait pu mettre en œuvre, dans le respect de l’organisation de l’entreprise et des procédures spécifiques en matière de prévention.

    Face à une situation de travail, le sauveteur secouriste du travail doit être capable de :

    + Informer son responsable hiérarchique et/ou la (les) personne(s) chargée(s) de prévention dans l’entreprise ou l’établissement, de la/des situation(s) dangereuse(s) repérée(s).

  • Thème 6. Secourir

    Face à une situation d’accident du travail, le sauveteur secouriste du travail doit être capable :

    + Effectuer l’action (succession de gestes) appropriée à l’état de la (des) victime(s).

    Au cours de chaque séance pratique rappeler les méthodes d’examen et la justification des gestes enseignés.

  • Thème 7. Situations inhérentes aux risques spécifiques

    On appelle risque spécifique, tout risque qui nécessite, de la part du SST, une conduite à tenir complémentaire ou différente de celle enseignée dans sa formation de base. L’avis du médecin du travail, dans ce domaine est particulièrement important.

    Risques spécifiques : par exemple : désamiantage, hyperbarie, acide fluorhydrique, acide cyanhydrique, …